Korotchenzov

Le pouvoir dissident de Kiev

samedi 26 novembre 2016 Erwan Castel

LE VRAI POUVOIR UKRAINIEN

Porochenko chaque jour se révèle non seulement être le pantin des faucons de Washington mais également celui des chiens de guerre qui mènent depuis plus de 2 ans une guerre hémorragique contre la population du Donbass.

Avakov et Turtchinov qui sont en charge de l'"Opération spéciale antiterroriste" contre Donetsk et Lugansk ont une nouvelle fois désavoué les discours officiels tenus à Kiev et à Minsk par leur président de plus en plus impopulaire et isolé...

Ces fous du "parti de la guerre" montrent que le vrai pouvoir ukrainien est entre leurs mains...

 

Un désaveu des accords de Minsk et du Président Porochenko

Turtchinov et Avakov, partisans influents de la guerre totake contee le Donbass et la Russie
 
On connaissait déjà les dissensions entre le Président Porochenko et son ministre de l'intérieur Avakov, mais ce dernier, accompagné de Turtchinov, le chef du Conseil national de Sécurité et de Défense de l'Ukraine (et décideur de la guerre dans le Donbass) a confirmé ce 25 novembre 2016 les graves divergences existantes entre les discours présidentiels "pro-Minsk" et les projets menés sur le terrain par les roquets du "parti de la guerre".
 
Lors d'une réunion du Conseil militaire de la Garde Nationale, Avakov, au cours d'un passage de pommade réglementaire saluant le "professionnalisme" des forces armées engagées dans la guerre, a promis une conquête prochaine du Donbass :
 
"Je suis convaincu que dans les 2 prochaines années nous allons procéder à une réoccupation du Donbass (en réalité il parle de "dé-occupation" faisant allusion à la mythique occupation russe dans le Donbass), et le rôle le plus important sera joué par la Garde Nationale. Tout e que nous faisons maintenant est destiné à la préparation de ce processus. Voilà pourquoi une composante paramilitaire doit-être préparée de la meilleure façon possible ainsi que la composante d'application de la loi"

De tels propos, en dehors du fait qu'ils confirment que les bombardements incessants réalisés contre le Donbass sont bien la volonté du commandement politique chargé de mener l'Opération spéciale lancée contre Donetsk et Lugansk, constitue surtout un rejet du processus de paix engagé à Minsk et un désaveu non moins violent de la position officielle de l'Ukraine exprimée par le Président Porochenko. 
 
Cette déclaration du ministre Avakov que l'on soupçonne régulièrement d'être prêt à renverser Porochenko montre bien que la vraie gouvernance ukrainienne n'est plus entre les mains de la marionnette étasunienne mise en place à Kiev au lendemain du Maïdan, mais de facto entre celles des partisans de la guerre qui occupent les postes clés de la sécurité et de la défense du pays, et dirigent les opérations militaires menées contre le Donbass.
 
Porochenko semble donc aujourd'hui être à la fois le pantin des faucons de Washington et celui des chiens du Maïdan qui veulent tous la guerre contre la Russie, et il ne doit certainement son maintien parce que ce dernier permet de garder les robinets de la perfusion économique ouverts par ses parrains occidentaux.
 
Vivement critiqué lors des dernières manifestations de plus en plus violentes qui ont eu lieu à Kiev cette semaine, de plus en plus isolé au sein même de son gouvernement et de son parti politique, l'impopulaire Porochenko est plus que jamais un homme en sursis qui disparaîtra dès que les occidentaux de plus en plus fatigués par cette Ukraine inapte à satisfaire leurs ambitions cesseront de lui maintenir économiquement la tête hors de l'eau...
 
Pendant ce temps là sur le front du Donbass la guerre hémorragique organisée par Turtchinov and Co qui dirigent de facto l'Ukraine continue a saigner quotidiennement le Donbass...
 
Erwan Castel, volontaire en Novorossiya
 
 
 
Sources de l'article 
 
Stalkerzone, le lien : ICI


26/11/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 11 autres membres