Korotchenzov

RISQUES DE GUERRE USA/RUSSIE… SUR UNE ÉCHELLE DE 1 À 10 … 9 … ÇA FRÔLE 10 !

 

1/- Sirènes hurlantes, la Russie se réveille à l’alerte de combat total. L’OTAN commence à se fissurer -vendredi 26 août 2016

2/- Bulletin d’information du Centre russe pour la réconciliation des parties belligérantes sur le territoire de la République arabe syrienne (le 27 août 2016)

3/- Les grands ministères russes déménagent vers les bunkers, car la «guerre d’Hillary Clinton » semble inévitable – samedi 27 août 2016

4/- Des missiles supersoniques invulnérables équiperont les bombardiers russes

15195342986_926dd2bb11_b_0

1/- Sirènes hurlantes, la Russie se réveille à l’alerte de combat total. L’OTAN commence à se fissurer -vendredi 26 août 2016

A 06h00 (03h00 GMT) ce matin du 25/08/2016, le Kremlin a été réveillé pour des sirènes hurlantes, car le Ministère de la Défense (lien1)(MoD) a émis l’instruction suivante une heure plus tard:

«Aujourd’hui, une autre inspection inopinée a commencé conformément à une décision prise par le commandement suprême des forces armée de la Fédération de Russsie.  les forces [du district militaire], du Sud ainsi que des partie des forces des districts militaires occidental et central, la Flotte du Nord, le Haut Commandement des Forces de l’ aérospatiale, le commandement des troupes aéroportées (lien2)    ont été alertées pour la préparation au combat complet à partir du 7 : 00 heure de Moscou.

Le fait que le président Poutine, dans son rôle de commandant suprême, aurait pris cette action pour faire peur ou pour alerter a été l’objet de spéculations au Kremlin la semaine dernière, d’autant plus que beaucoup en Occident, ont averti que la Russie vacille au bord de la « guerre totale » avec l’Ukraine (lien3) et certaines publications américaines ont même commencé à délivrer des « alertes » à la troisième guerre mondiale (lien4)

Pour la mobilisation exacte de ces dizaines de milliers de soldats, aviateurs et marins, ainsi que leurs armes stratégiques et équipement, plutôt que d’une guerre contre l’Ukraine, ils semblent être liés à une opération étrangère massive, le plus probable dans Zone de guerre du Levant (lien5), tout en défendant le front occidental russe contre toute surprise venant de l’OTAN, selon divers «bulletins d’action de combat » envoyé par le ministère de la défense.

1023020655

Pour tous ceux qui en Occident (en particulier en Amérique) tentent de comprendre ces graves mouvements de guerre que la Fédération déploie aujourd’hui, ils doivent d’abord se rendre compte qu’ils étaient dupés par leurs dirigeants menteurs et par leurs élites corrompues sur le but véritable des guerres en Syrie et en Irak, et qui ont rien à voir avec «droits humains», mais, au contraire, sont au sujet de pipelines et que, peut-être, mieux expliqué par le journaliste brésilien Pepe Escobar qui a écrit l’an dernier:(lien6)

« La guerre en Syrie est une guerre pour l’énergie. Au cœur de la question, il y a une compétition géopolitique vicieuse entre deux gazoducs proposés. C’est la guerre ultime du Pipelinestan, terme que j’ai inventé il y a longtemps pour les batailles impériales de l’énergie du 21e siècle.

Tout a commencé en 2009, lorsque le Qatar a proposé à Damas la construction d’un pipeline à partir de son propre North Field – contigu au champ de South Pars, qui appartient à l’Iran – traversant l’Arabie Saoudite, la Jordanie et la Syrie pour aller vers la Turquie, et fournir l’UE.

Damas, à la place, a choisi en 2010 de privilégier un projet concurrent, le gazoduc à 10 milliards $ Iran-Irak-Syrie, aussi connu comme le «pipeline islamique». L’accord a été officiellement annoncé en Juillet 2011, lorsque la tragédie syrienne était déjà en mouvement. En 2012, un protocole d’accord (MoU) a été signé avec l’Iran.

Jusque-là, la Syrie a été géo-stratégiquement méprisée et rejetée, car elle n’avait pas autant de pétrole et de gaz par rapport au club pétrodollar CCG (Conseil de Coopération du Golfe). Mais les initiés savaient déjà son importance en tant que corridor énergétique régional. Plus tard, cela a été renforcé avec la découverte de sérieux gisements potentiels de pétrole et de gaz en mer.

L’Iran, pour sa part, est une puissance pétrolière et gazière établie. Les grondements persistants à Bruxelles – encore incapables de trouver une politique énergétique européenne unifiée après plus de 10 ans – ont fait part de l’excitation à peine contenue sur le pipeline islamique; ce serait la stratégie idéale pour se dégager du russe Gazprom. Mais l’Iran était sous les sanctions américaines liées au prétendu nucléaire de l’UE.

Cela a fini par se transformer en une action stratégique, au moins pour les Européens, pour trouver une solution diplomatique au dossier nucléaire iranien; en le «réhabilitant» (à l’Ouest), l’Iran est en mesure de devenir une source importante d’énergie pour l’UE.

Pourtant, du point de vue de Washington, un problème géostratégique persiste: comment briser l’alliance Téhéran-Damas. Et finalement, comment rompre l’alliance Téhéran-Moscou. « 

La Turquie a été la clé de toute la stratégie

  • Obama-Clinton de transformer la Syrie et l’Irak en un enfer déchiré par la guerre, afin de faire bénéficier leurs alliés corrompus des États du Golfe et d’Arabie, et par extension protéger le système du Pétrodollar de l’effondrement pur et simple (lien7).
  • Sans la Turquie, les milliers de terroristes sionislamistes n’auraient pas été en mesure d’inonder cette région (lien8).
  • Sans la Turquie, les millions d’armes de guerre volées en Libye par la CIA,(lien9) n’auraient pas inondé la Syrie et l’Irak.

Maintenant, le président turc Erdogan craignant le plan directeur Obama-Clinton prévoyait la création d’un État kurde séparé sur la frontière sud de la Turquie(lien10), se tourna en juillet, vers le président Poutine.

  • Le régime Obama a riposté en essayant de le tuer lors du coup d’État raté de la mi juillet, mais que les forces secrètes de la Fédération ont été en mesure de prévenir (lien11) Erdogan et de lui sauver la vie.
Bien que la Turquie soit membre de l’alliance de l’OTAN, la tentative de coup d’État contre le président Erdogan a été la « goutte d’eau qui fait déborder le vase».
Donc, les forces militaires turques combinant avec la puissance aérienne russe, ont lancé, la semaine dernière une attaque contre les régions de la Syrie occupées par les forces kurdes soutenues par les États-Unis (lien12). Hier, le vice-président américain Joe Biden a ordonné aux Kurdes de se retirer immédiatement à l’est du fleuve Euphrate (lien13).
Et comme les forces turques continuent d’avancer sur ces forces kurdes soutenues par les USA, le Président Erdogan a rendu furieux le régime Obama hier en soulevant
–  la possibilité que les forces russes pourraient bientôt être autorisés à utiliser la base aérienne d’Incirlik (lien14) dans laquelle des armes atomiques américaines sont stockées,
–  qu’un membre de l’OTAN, l’Allemagne, a dit qu’elle (USA)pourrait retirer ses forces de cette base (lien15).

Pour ce qui concerne la réaction du régime Obama à cette tournure calamiteuse des événements pour son plan directeur Moyen-Orient,

  • divers rapports MoD circulant au Kremlin présentent aujourd’hui présentent des images contradictoires.
    • Certains d’entre eux notent que l’Amérique prévoit une «guerre impensable» à la fois contre la Russie et la Chine(lien16),
    • alors que d’autres notent que l’armée américaine a récemment indiqué que si une guerre majeure est à venir, elle n’a pas l’argent pour s’y préparer.(lien17)
  • D’autres rapports MoD, cependant, ne croient pas à ces déclarations de l’armée américaine,
    • pointant vers les dernières vérifications du Pentagone qui ont trouvé qu’ils ne pouvaient pas tenir compte des 6,5 milliards $,(lien18) considérés comme « perdus » car ils ne savent pas comment ils ont été dépensés ni par qui.
  • Les analystes du renseignement russe estiment que cet argent a été secrètement mis en « ressources inconnues du peuple américain » par le régime Obama car il se prépare à la guerre mondiale.

 

Le plus critique est que les dirigeants américains corrompus maintiennent le public américain dans l’ignorance de leurs préparatifs pour la guerre totale.

Ces rapports du MoD concluent que, selon des rapports récents et choquants, détaillant la manière dont les entrepreneurs américains de la  défense soutenant Hillary Clinton, disent maintenant à leurs investisseurs que « la menace russe est excellente pour les affaires (lien18) ».
Ils sont aidés par une campagne massive de propagande sans précédent contre la Russie. L’ancien secrétaire de l’administration Reagan : Paul Craig Roberts a récemment déclaré à ce propos:« Je devrais être endurci maintenant, mais la capacité des agents de l’élite à dire des mensonges les plus flagrants et les plus transparents me surprendra toujours (lien19)».

Source : http://www.whatdoesitmean.com/index2100.htm
Traduction / adaptation : Hannibal GENSERIC

lien1/(MoD)/http://fr.mil.ru/fr/index.htm

lien2/http://sputniknews.com/military/20160825/1044618663/russia-snap-combat-readiness.html

lien3/http://www.independent.co.uk/voices/russia-is-teetering-on-the-brink-of-all-out-war-with-ukraine-a7207411.html

lien4/http://www.morningnewsusa.com/ww3-alert-nato-stands-putin-russia-becomes-dangerous-2399747.html

lien5/https://en.wikipedia.org/wiki/Levant

lien6/http://www.counterpunch.org/2015/12/08/syria-ultimate-pipelineistan-war/

lien7/https://ftmdaily.com/preparing-for-the-collapse-of-the-petrodollar-system/

lien8/https://www.jihadwatch.org/2015/11/report-turkey-collaborating-with-the-islamic-state

lien9/http://www.globalresearch.ca/cia-ops-finally-revealed-what-the-us-ambassador-in-benghazi-was-really-doing/5483957

lien10/http://www.activistpost.com/2015/07/carving-out-kurdistan-usnato-plan-to.html

lien11/http://www.whatdoesitmean.com/index2073.htm

lien12/http://www.longwarjournal.org/archives/2016/08/turkeys-operation-euphrates-shield-is-a-message-to-the-kurds.php

lien13/http://news.antiwar.com/2016/08/24/turkeys-invasion-into-syria-adds-to-growing-strain-on-us-strategy/

lien14/http://www.military.com/daily-news/2016/08/23/turkey-raises-possibility-of-opening-incirlik-air-base-to-russia.html

lien15/http://www.breitbart.com/jerusalem/2016/08/25/nato-split-germany-mulling-pullout-turkish-airbase/

lien16/http://nationalinterest.org/blog/the-buzz/how-the-us-army-getting-ready-the-unthinkable-war-russia-or-17267

lien17/https://theintercept.com/2016/08/19/nato-weapons-industry/

lien17/http://www.forbes.com/sites/lorenthompson/2016/08/24/u-s-army-sees-major-war-within-five-years-but-lacks-the-money-to-prepare/#50a395ed397f

lien18/https://www.mintpressnews.com/audit-pentagon-cannot-account-6-5-trillion-dollars-taxpayer-money/219246/

lien19/http://www.zerohedge.com/news/2016-08-10/paul-craig-roberts-exposes-stench-raw-propaganda

SOURCE/http://numidia-liberum.blogspot.fr/2016/08/sirenes-hurlantes-la-russie-se-reveille.html


2/- Bulletin d’information du Centre russe pour la réconciliation des parties belligérantes sur le territoire de la République arabe syrienne (le 27 août 2016)

Réconciliation des parties en conflit

Au cours des dernières 24 heures, on a conclu des accords de réconciliation avec les représentants de 5 cités dans la province de Homs.

Le nombre des villes où les accords de réconciliation ont été signés — 481.

Négociations sur l’adhésion au cessez-le-feu ont été continuées avec les leaders des formations armées oppositionnelles dans les provinces de Homs, Lattaquié et Hama.

Le nombre des groupes armés qui ont adhéré au cessez-le-feu est 69.

Observation du cessez-le-feu

En général, au cours des dernières 24 heures le cessez-le-feu est observé dans la majorité des provinces de la République arabe syrienne. Au cours des dernières 24 heures, on a enregistré 6 violations du cessez-le-feu dans les provinces de Damas (5) et Lattaquié (1).

Dans la province de Damas les formations du groupement de Jaysh al-Islam ont bombardé par mortiers les cités Djaoubar, Arbil, Khaoush-Douara, Douma, Kharasta.

Dans la province de Lattaquié les formations armées du groupement d’Ahrar-ash-Sham ont bombardé la région de la montagne Abu-Ali.

Les Forces aérospatiales russes et les Forces aériennes syriennes n’ont pas porté des coups sur les formations qui ont signé les accords du cessez-le-feu et qui ont transmis une information sur leurs positions aux Centres (russes ou américains) pour la réconciliation des parties belligérantes.

L’aide humanitaire à la population syrienne

Les familles nécessiteuses des cités Darious et Keriada de la province de Lattaquié ont reçu (chacune) une tonne des cargaisons humanitaires (riz, sucre, thé, conserves de viande et poisson).

Information additionnelle

Les groupements des organisations terroristes de Jabhat an-Nusra et de l’EI ne cessent pas d’empêcher l’établissement du cessez-le-feu total.

Les points d’alimentation chaude et de livraison des objets de première nécessité sont déployés pour les civils, qui quittent les quartiers de la ville d’Alep, se trouvant sous le contrôle des formations armées des groupements terroristes.

Au cours des dernières 24 heures dans la ville d’Alep les terroristes ont ouvert le tir aux systèmes LRM, mortiers et chars contre les quartiers Khai-al-Ansari et Leramon, la tannerie et l’usine de ciment, le centre commercial «Kastello».

Dans la province de Damas les terroristes ont ouvert le tir contre les cités Khaoush-Nasri, Arbil, Khaoush al-Farra, Kharasta, Mardj-Soultan, les fermes de la cité Khan-ash-Chikh; dans la province de Daraa – la cité Ed-Dour.

L’évacuation de la cité Daraia des civils et des combattants qui ont décidé de mettre bas les armes a commencé.

L’évacuation est effectuée par 10 autobus et 7 voitures d’ambulance.

On a évacué de la ville Dareïa 265 civils (en général, les femmes, les enfants et les vieux) dans le centre d’habitation temporaire dans  la cité Keïsoua (province de Damas).

Encore 10 gravement blessés ont été transportés aux hôpitaux de la ville de Damas.

120 combattants et les membres de leurs familles (230 personnes au total) ont quitté la ville Dareïa et se sont dirigés vers la ville Idlib.

SOURCE/http://fr.syria.mil.ru/fr/index/syria/reconcillation_bulletin/more.htm?id=12094220@egNews

3/- Les grands ministères russes déménagent vers les bunkers, car la «guerre d’Hillary Clinton » semble inévitable – samedi 27 août 2016

 

Photo-fournie-ministere-russe-Defense-montrant-ministre-Serguei-Choigou-russe-Hmeimim-Syrie-18-2016_3_600_399

Une série inquiétante de bulletins d’«actions urgentes » émis par le ministère russe de la Défense (MoD) au cours des dernières 24 heures, après que les forces militaires de la Fédération ont été mises en état d’alerte combat montrent que les préparatifs tous azimuts sont en cours pour se préparer à un conflit mondial. Les principaux bureaux des ministères importants sont en cours de transfert vers la zone fédérale protégée de Mezhgorye Urban Okrug(lien1) . En effet, un bulletin met gravement en garde que « la guerre d’Hillary-Obama est probablement inévitable ».

btiment-du-ministre-de-la-dfense-de-la-russie-54861759

Pour autant que nous soyons en mesure de reconstituer cet ensemble de bulletins d’ »action urgente » du MoD, et immédiatement après l’ordre extraordinaire d’hier de placer toutes les forces militaires de la Fédération en état d’alerte de plein combat, les équipes d’élite du Service de Sécurité (FSB-lien2) et du MoD, les Alpha Spetsnaz, ont commencé à protéger et à déplacer divers ministères au sein du Kremlin pour leur relocalisation dans la République du Bashkortostan (lien3).

Les recours aux équipes Alpha Spetsnaz du FSB et du MoD pour toute opération au sein de la Fédération sont particulièrement à noter, car ces équipes sont parmi les deux meilleures forces spéciales du Monde, les plus formées, et les plus craintes. La véritable signification de ces bulletins faisant référence à la République du Bachkortostan est un code signifiant le complexe souterrain massif connu en Occident sous le nom de  Monts Yamantau (lien4).

bases-04-xln
Selon Wikipédia : « Le Yamantaou est devenu célèbre aux États-Unis à la suite d’une théorie du complot (lien5) lancée dans les milieux conservateurs qui le considèrent comme un pendant russe à la légendaire Zone 51(lien6). Il abriterait un immense complexe souterrain de l’ère Brejnev aux proportions monumentales.
Il existe des installations militaires de l’armée russe près de la ville fermée militaire de Mejgorié (lien7) et celle de Snejinsk. Par ailleurs, à l’instar du mont Kosvinski  (lien8) (600 km au nord), cette formation rocheuse est soupçonnée par des responsables de l’US Army (lien9) d’abriter un centre secret d’armes nucléaires (lien10) ou un bunker (lien11)1. Selon des sources américaines, le complexe local pourrait accueillir 60 000 personnes et des recherches sur les armes nucléaires y auraient lieu« .

llcc3

En outre, il convient de noter que la République du Bachkortostan est l’endroit le plus sûr de la Fédération et, en tant que «république d’importance fédérale (lien12)», elle est entourée par de nombreuses bases militaires, des fortifications  protégées par des armes atomiques de divers types.

Cette région est protégée par des bunkers complexes souterrains,  certains estiment leur surface à 650 kilomètres carrés (400 milles carrés), ils sont enterrés à une profondeur de plus de 900 mètres (3000 pieds) , et ils sont capables de résister et de survivre à de nombreuses frappes atomiques directes (lien13).

Dans notre tentative de mesurer toute l’importance et la signification de ces extraordinaires mouvements de guerre déployés par la Russie, mais ayant seulement ces bulletins MoD d’ »action urgente » pour nous guider, nous sommes en mesure de dire que les hauts dirigeants russes sont gravement préoccupés par la conviction que les États-Unis (et par extension ses alliés de l’OTAN) sont sur le point de tenter une action sous «faux drapeau» contre la Russie ou l’Iran afin de lancer une guerre à grande échelle, s’étirant sur de multiples fronts d’Europe, du Moyen-Orient et d’Asie .

Pour justifier ces craintes, ces bulletins soulignent le volume sans précédent de dizaines de milliers de forces de combat de l’OTAN sur les frontières de la Fédération (lien14), alors qu’en même temps les navires de guerre de la marine américaine ont commencé à jouer au « chat et à la souris » avec l’Iran (lien15) par des incursions dans leurs eaux territoriales dans le but de créer un incident du type «Golfe du Tonkin (lien16)», qui avait servi de prétexte mensonger pour attaquer le Vietnam il y a plus de 50 ans. La guerre du Vietnam a causé des dégâts incommensurables pour le Vietnam à cause des armes chimiques utilisées par les Américains, et malgré tout leur arsenal, les États-Unis ont lamentablement subi une défaite contre un pays « du tiers monde ».

Même l’US Navy a reconnu, pour la première fois en 2008, que le mensonge du golfe du Tonkin a été fait par de « hauts responsables gouvernementaux  américains qui ont déformé les faits pour tromper le peuple américain, afin de précipiter les États-Unis dans une  guerre d’agression impérialiste contre le Vietnam (lien16)».

Le régime Obama-Clinton a l’intention de refaire le même coup. 

Ainsi, Hillary Clinton a, hier, repris la théorie du complot devant ses partisans enragés en leur disant que le président Poutine soutient contre elle tous les conservateurs américains (qu’elle appelle l’alter droite), mais la Clinton n’a pu fournir aucune preuve pour étayer une telle affirmation scandaleuse(lien17).

Pour savoir qui, réellement aujourd’hui, interfère dans quel pays duquel, les e-mails récemment libérés de George Soros, un top supporter d’Hillary(lien18), montrent qu’en fait, le plan directeur d’Obama-Clinton a pour objectifs non seulement de déstabiliser la Russie, mais aussi de renverser le président Poutine.(lien19)

Comme tous les «plans directeurs» d’Obama-Clinton des 8 dernières années, les analystes du renseignement du MoD soulignent que leur tentative de détruire la Russie a complètement échoué, ainsi que leurs « plans » soutenant les monarchies islamo-terroristes qui veulent construire des pipelines à travers la Syrie et l’Irak (en concurrence directe avec l’Iran et la Russie), et qui ont versé à Hillary Clinton des dizaines de millions de dollars « d’avance » pour qu’elle les aide dans ce projet(lien20).

Le couple Obama-Clinton a, non seulement échoué contre la Russie, mais il a échoué aussi dans sa « guerre créée » contre la Syrie et l’Irak. Cette semaine, leur émissaire, le vice-président américain Joe Biden, l’a prouvé  en ordonnant à ses troupes kurdes de se retirer devant les forces turco-russes (lien21), et par sa plaidoirie auprès de la Suède de ne pas laisser achever les travaux du pipeline russe Nord Stream 2(lien22) , car si ce pipeline entre en fonction, cela précipiterait la chute du régime nazi ukrainien installé par les États-Unis(lien23).

Mais le plus grand danger auquel doit faire face le régime Obama-Clinton est l’effondrement proche de l’ensemble du système bancaire occidental en raison de la destruction de la Deutsche Bank (Allemagne), comme l’a noté aujourd’hui une publication en déclarant:

«La deuxième plus grande banque en Europe, Deutsche Bank (DB), a un tas d’ennuis. Et cela est une grosse affaire. Deutsche Bank est l’une des 10 plus grandes banques du monde par actif, et le Fonds monétaire international a déclaré qu’elle est le plus important «contributeur aux risques systémiques » pour le système financier mondial. Donc, si la Deutsche Bank est en difficulté, l’ensemble du système financier mondial recevra comme un coup de poing dans l’intestin (lien24)».

De plus, le PDG de la Deutsche Bank avertit maintenant des « conséquences fatales » auxquelles ils sont confrontés (lien25). Les analystes MoD comparent la situation à celle de 2008 qui a vu l’effondrement de Lehman Brothers (lien26), ce qui a amené le système bancaire mondial entier au bord de la destruction.

Si cela devait arriver, la victoire Donald Trump serait possible, ce que les élites craignent plus que la troisième guerre mondiale. Car, protégés dans leurs bunkers pour élites (lien27), une guerre mondiale ne les tuerait pas, par contre, si Trump est élu président, il les mettrait tous en prison pour leurs innombrables crimes.

 http://www.whatdoesitmean.com/index2101.htm

Traduction :  Hannibal GENSERIC

4/-Des missiles supersoniques invulnérables équiperont les bombardiers russes

 1027459593

Les bombardiers russes Tu-22M3 seront équipés de missiles supersoniques Х-32 capables de percer n’importe quelle défense ennemie. Fusil d’assaut Kalachnikov

Les bombardiers à long rayon d’action Tu-22M3 des Forces aérospatiales russes seront bientôt équipés de missiles de croisière supersoniques X-32, annonce le journal russe Izvestia. La nouveauté de l’industrie de la défense russe sera presque complètement invulnérable face aux systèmes ennemis de défense antimissile et aérienne. Après le tir, les missiles X-32 s’élèvent jusqu’à 40 kilomètres d’altitude. Après être entrés dans la stratosphère, ils entament un vol horizontal puis piquent vers la cible. 

La précision de guidage des missiles est très élevée et ne dépend pas des systèmes de navigation par satellite GPS et GLONASS car ils possèdent leur propre système de navigation inertielle. Les X-32 sont conçus afin de détruire des cibles ennemies de grande taille: bases militaires, navires, centrales électriques, ponts. Les tests de l’arme touchent à leur fin, les missiles supersoniques stratosphériques sont quasiment prêts, indique Izvestia.


lien1/http://www.liquisearch.com/mezhgorye_republic_of_bashkortostan/administrative_and_municipal_status

lien2/http://fsb.ru/

lien3/https://en.wikipedia.org/wiki/Bashkortostan

lien4/http://www.globalsecurity.org/wmd/world/russia/yamantau.htm

lien5/https://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9orie_du_complot

lien6/https://fr.wikipedia.org/wiki/Zone_51

lien7/https://fr.wikipedia.org/wiki/Mejgori%C3%A9

lien8/https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Mont_Kosvinski&action=edit&redlink=1

lien9/https://fr.wikipedia.org/wiki/United_States_Army

lien10/https://fr.wikipedia.org/wiki/Arme_nucl%C3%A9aire

lien11/https://fr.wikipedia.org/wiki/Bunker

lien12/https://en.wikipedia.org/wiki/City_of_federal_subject_significance

lien13/http://www.infowars.com/russia-has-constructed-massive-underground-shelters-in-anticipation-of-nuclear-war/

lien14/http://www.dailystar.co.uk/news/latest-news/540922/Vladimir-Putin-Russia-military-operation-NATO-troops-amass-border

lien15/https://www.washingtonpost.com/news/checkpoint/wp/2016/08/25/u-s-navy-calls-high-speed-approach-by-iranian-ships-dangerous-harassment/

lien16/http://www.usni.org/magazines/navalhistory/2008-02/truth-about-tonkin

lien17/http://dailycaller.com/2016/08/25/hillary-says-alt-right-is-connected-to-putin-without-any-evidence/

lien18/http://dailycaller.com/2016/08/25/hillary-says-alt-right-is-connected-to-putin-without-any-evidence/

lien19/http://www.zerohedge.com/news/2016-08-25/leaked-memo-exposes-george-soros-plan-overthrow-putin-destabilise-russia

lien20/http://www.counterpunch.org/2015/12/08/syria-ultimate-pipelineistan-war/

lien21/http://numidia-liberum.blogspot.fr/2016/08/syrie-washington-sacrifie-ses-pions.html

lien22/http://sputniknews.com/politics/20160826/1044664560/us-pressures-eu.html

lien23/http://www.globalresearch.ca/the-u-s-has-installed-a-neo-nazi-government-in-ukraine/5371554

lien24/https://www.thestreet.com/story/13684780/1/here-are-the-signs-that-deutsche-bank-is-in-big-trouble.html

lien25/http://www.zerohedge.com/news/2016-08-24/deutsche-bank-ceo-warns-fatal-consequences-savers

lien26/https://en.wikipedia.org/wiki/Lehman_Brothers

lien27/http://www.infowars.com/panicked-elite-buying-bomb-proof-luxury-survival-bunkers-to-escape-civil-unrest-disasters/

Source : https://fr.sputniknews.com/defense/201608261027459629-missiles-supersoniques-bombardiers-russes/

 SOURCE/http://numidia-liberum.blogspot.fr/2016/08/les-grands-ministeres-russes-fuient.html

 

 



29/08/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 11 autres membres