Korotchenzov

DONBASS : L’UNITÉ CONTINENTALE S’INQUIÈTE DE LA CAPTURE DE VOLONTAIRES

Par La Voix de la Russie | Dans un communiqué publié sur Facebook le 26 juillet, des volontaires français pour le Donbass appartenant à l'Unité Continentale, qui est un réseau géopolitique et pas une unité combattante, expriment leur préoccupation face à la capture par l’armée ukrainienne de volontaires de l'armée de libération combattant aux côtés des russophones du Donbass.

 

Des témoignages font état de camps de détention dans le Donbass, rappelant le filtrage des camps des périodes sombres de l'humanité, où les volontaires de nationalités étrangères venus combattre auprès des combattants ukrainiens russophones défendant le Donbass contre l'invasion des forces de l'armée ukrainienne, ne seraient pas considérés comme prisonniers de guerre mais comme des terroristes auxquels les Conventions de Genève ne s’appliqueraient pas alors que la Croix-Rouge a conféré le statut de zone de guerre au Donbass.

 

« Il s'agit pour le CICR d'un conflit non-international (interne) armé », dit André Arthur Loersch, porte-parole de la délégation du CICR en Ukraine.

 

Camps de filtration. Dès le mois de juin des camps « de filtration » ont été officiellement mis en place par le gouvernement de Kiev. Ils doivent filtrer toutes les populations du Donbass, des enfants aux adultes, pour, selon les autorités de Kiev, débusquer les personnes qui soutiennent les adversaires de Kiev. Le travail serait effectué par des unités spéciales du Secteur droit qui utilisent les réseaux sociaux, des moyens chimiques à la détection de poudre d'armes, les interrogatoires, pour « filtrer » leurs ennemis qu'ils qualifient de terroristes.

 

Pour les autorités ukrainiennes, tous les habitants qui n'ont pas quitté les territoires du Donbass sont considérés comme des ennemis car ils n’ont pas quitté « la zone terroriste ». Les journalistes aussi présents dans le Donbass pour des recherches seraient pour Kiev des terroristes. Selon des témoignages ces prisonniers étrangers, tout comme les soldats russophones, seraient torturés et exécutés. L'Unité Continentale veut médiatiser auprès de la Communauté internationale et de la Croix-Rouge l'arrestation des combattants défendant les intérêts des Républiques du Donbass proclamées indépendantes par référendum pour protéger la vie de ces soldats.

 

Médiatisation. « La médiatisation et l’attention peuvent sauver, directement, des vies», explique l'Unité Continentale et continue, « c’est pourquoi nous vous demandons de regarder ces visages. Cerclés de rouges, des camarades, des amis, que nous avons côtoyés. Ils ont disparu dans la zone de Snejnoïe ( ville minière de l'oblast de Donetsk) le 21 juillet 2014. Un autre ami y avait été tué au combat. Nous présumions qu'ils avaient subi le même sort. Puis, nous avons trouvé cette photo dans un journal ukrainien, indiquant que ces « terroristes » et « massacreurs de civils » avaient été faits prisonniers par le groupe « Nord » de l'Armée Ukrainienne, commandé par le général Igor Kolesnik. Cette photo, publiée par la presse, ne nous rassure que partiellement ».

 

Venus défendre le Donbass. Comme des volontaires français, des volontaires serbes et russes sont dans l'unité combattante qui défend les Républiques qui se sont soustraites à l'autorité du gouvernement ukrainien. Actuellement nous n'avons pas d'informations précises sur la présence de volontaires de nationalité allemande. Un volontaire français pour le Donbass, qui doit rejoindre le front, explique, « pour nos camarades prisonniers, la Croix-Rouge a reconnu le Donbass comme zone de guerre et les prisonniers doivent donc être protégés par la Convention de Genève. Nos camarades, détenus par l'armée ukrainienne, sont Brevno, « Deki » Dejan, et un troisième dont nous ne connaissons pas exactement le nom. 

 

Nous déclarons sur l'honneur qu'ils sont volontaires et qu'aucun n'a été payé par qui que ce soit. Ce ne sont donc pas des « mercenaires » comme le prétendent leurs détracteurs. Ils sont motivés par l'honneur, l'amitié, et des convictions politiques et idéologiques ». Le volontaire français explique, « A notre connaissance, Brevno et Anonyme sont russes, Dejan est de nationalité serbe. Nous remarquons que plusieurs prisonniers portent des traces de coups au visage. Nous savons que de nombreux groupes et milices d'irréguliers (Praviy sektor, Bataillon Azov) opèrent en parallèle avec l'armée Ukrainienne. Que ces groupes sont susceptibles d’avoir perpétré des exécutions sommaires et d'autres actes violant la convention de Genève sur le traitement réservé aux prisonniers de guerre.

 

Nous rappelons également qu'il s'agit d'un conflit déclaré « civil » par la Croix-Rouge, organisation officielle. Désormais, il est convenu officiellement que Kiev ne mène plus une opération anti-terroriste mais une guerre civile, et donc que les combattants des deux camps bénéficient du statut de prisonniers de guerre et du traitement approprié, définit dans la convention de Genève. Nous serons donc tout particulièrement attentifs à ce que les autorités de Kiev s'acquittent de leur devoir de protection à l'égard de ces prisonniers de guerre (qui ne peuvent donc pas être traités en mercenaires ni en terroristes).

 

Le volontaire français tient à sensibiliser la communauté internationale sur ces prisonniers de guerre, « Nous vous prions de partager ce texte et les visages de ces hommes le plus largement possible, sachant que plus la médiatisation sera importante, plus leur protection sera élevée contre les risques de tortures ou d’exécutions sommaires. Nous vous prions de nous faire parvenir, via le mail privé d'Unité Continentale, toute information supplémentaire que vous pourriez récolter sur ces hommes ou sur leur situation». Déjà en mars 2014 la Croix- Rouge soulignait « un manque de respect inquiétant envers les équipes de la Croix-Rouge » en Ukraine. T


Lire la suite: http://french.ruvr.ru/2014_07_28/Donbass-l-Unite-Continentale-s-inquiete-de-la-capture-de-volontaires-6988/?slide-1



28/07/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres