Korotchenzov

Force et Honneur à tous ces braves...

GUILLAUME, SENTINELLE RESPONSABLE DE L'EMPIRE ...

Lorsque je vois cette photo de Guillaume, me revient cette pensée de Saint Exupéry (1900-1944):

"Chacun est responsable, chacun est responsable de tous"

Cette magnifique définition de la sentinelle est tirée de l'ouvrage posthume de Saint Ex, "Citadelle" (1948), véritable testament spirituel et politique.

Je me permets de la dédier aujourd'hui, à Guillaume Lenormand et à tous ses camarades de combat, connus et inconnus qui guettent en ce moment l'arrivée des orages d'acier...

« Sentinelle,sentinelle, tu es sens des remparts (...) Tu vas de long en large, d'abord ouvert à la rumeur d'un désert qui prépare ses armes et inlassablement te revient frapper comme la houle, et te pétrir et te durcir, en même temps que te menacer. Car il n'est point a distinguer ce qui te ravage de ce qui te fonde, car le même vent qui sculpte les dunes et les efface, le même flot qui sculpte la falaise et l'éboule, la même contrainte qui te sculpte l'âme et l'abrutit, le même travail qui te fait vivre et t'en empêche, le même amour comblé qui te comble et qui te vide. Et ton ennemi, c'est ta forme même car il t'oblige a te construire à l'intérieur de tes remparts.(...)

Sentinelle, sentinelle, c'est en marchant le long des remparts dans l'ennui du doute qui vient des nuits chaudes, c'est en écoutant les bruits de la ville quand la ville ne te parle pas, c'est en surveillant les demeures des hommes quand elles ne sont que morne assemblage, c'est en respirant le désert autour quand il n'est que vide, c'est en t'efforçant d'aimer sans aimer, de croire sans croire, et d'être fidèle quand il n'est plus à qui être fidèle, que tu prépares en toi l'illumination de la sentinelle, qui te viendra parfois comme récompense et don de l'amour.

Fidèle à toi-même n'est point difficile quand se montre à qui être fidèle, mais je veux que ton souvenir forme un appel de chaque instant et que tu te dises : "Que ma maison soit visitée. Je l'ai construite et la tiens pure... ". Et ma contrainte est là pour t'aider. Et j'oblige mes prêtres au sacrifice même si les voilà, ces sacrifices, qui n'ont plus de sens. J'oblige mes sculpteurs à sculpter même si voilà qu'ils doutent d'eux-mêmes. J'oblige mes sentinelles à faire les cent pas sous peine de mort, sinon les voilà mortes d'elles-mêmes, tranchées déjà par elles-mêmes d'avec l'empire. Je les sauve par ma rigueur ».

"Chaque sentinelle, je la veux responsable de tout l'empire"

Force et Honneur à tous ces braves...

Erwan Castel

GUILLAUME, SENTINELLE RESPONSABLE DE L'EMPIRE ...

Lorsque je vois cette photo de Guillaume, me revient cette pensée de Saint Exupéry (1900-1944):

"Chacun est responsable, chacun est responsable de tous"

Cette magnifique définition de la sentinelle est tirée de l'ouvrage posthume de Saint Ex, "Citadelle" (1948), véritable testament spirituel et politique.

Je me permets de la dédier aujourd'hui, à Guillaume et tous ses camarades de combat, connus et inconnus qui guettent en ce moment l'arrivée des orages d'acier...

« Sentinelle,sentinelle, tu es sens des remparts (...) Tu vas de long en large, d'abord ouvert à la rumeur d'un désert qui prépare ses armes et inlassablement te revient frapper comme la houle, et te pétrir et te durcir, en même temps que te menacer. Car il n'est point a distinguer ce qui te ravage de ce qui te fonde, car le même vent qui sculpte les dunes et les efface, le même flot qui sculpte la falaise et l'éboule, la même contrainte qui te sculpte l'âme et l'abrutit, le même travail qui te fait vivre et t'en empêche, le même amour comblé qui te comble et qui te vide. Et ton ennemi, c'est ta forme même car il t'oblige a te construire à l'intérieur de tes remparts.(...)

Sentinelle, sentinelle, c'est en marchant le long des remparts dans l'ennui du doute qui vient des nuits chaudes, c'est en écoutant les bruits de la ville quand la ville ne te parle pas, c'est en surveillant les demeures des hommes quand elles ne sont que morne assemblage, c'est en respirant le désert autour quand il n'est que vide, c'est en t'efforçant d'aimer sans aimer, de croire sans croire, et d'être fidèle quand il n'est plus à qui être fidèle, que tu prépares en toi l'illumination de la sentinelle, qui te viendra parfois comme récompense et don de l'amour.

Fidèle à toi-même n'est point difficile quand se montre à qui être fidèle, mais je veux que ton souvenir forme un appel de chaque instant et que tu te dises : "Que ma maison soit visitée. Je l'ai construite et la tiens pure... ". Et ma contrainte est là pour t'aider. Et j'oblige mes prêtres au sacrifice même si les voilà, ces sacrifices, qui n'ont plus de sens. J'oblige mes sculpteurs à sculpter même si voilà qu'ils doutent d'eux-mêmes. J'oblige mes sentinelles à faire les cent pas sous peine de mort, sinon les voilà mortes d'elles-mêmes, tranchées déjà par elles-mêmes d'avec l'empire. Je les sauve par ma rigueur ».

"Chaque sentinelle, je la veux responsable de tout l'empire"

Force et Honneur à tous ces braves...

Erwan Castel
Erwan Castel Via Guillaume Lenormand : "Je sais pas pour vous en France mais ici on est dans le négatif (parfois moins 10) depuis quelques semaines. A la garde ou dans les tranchées, c'est folklorique. Le général Hiver prépare son arrivée"                       GL le 28 octobre


28/10/2014
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres