Korotchenzov

Grand Duke Dimitri Konstantinovich of Russia

500px-Romanov-Holstein-Gottorp-genealog-fr Dimitri.png

 

Dmitri Konstantinovitch Romanov, né le 13 juin 1860 à Saint-Petersbourg, assassiné à Saint-Petersbourg par les Bolcheviks le 28 janvier 1919.

Il fut grand-duc de Russie, général lieutenant (1896), Directeur des Haras impériaux (1896), président de la Société impériale des chevaux de race (1911), président d'honneur de la Société russe de soins et de protection des animaux. Il fut un membre de la Maison de Holstein-Gottorp-Romanov, aide de camp de Sa Majesté Impériale.

 

Le 18 avril 1918, accompagné de sa nièce Tatiana Constantinovna de Russie, des deux enfants de cette dernière et de l'adjudant colonel Alexandre Korochentzov, le grand-duc une valise à la main monta à bord du train et quitta Petrograd pour l'exil.


À Vologda, Dimitri Constantinovitch de Russie prit deux chambres dans une maison appartenant à un marchand local, cette maison faisait face à la rivière. Le grand-duc vécut dans une unique pièce en compagnie d'Alexandre Korochentzov, Tatiana Constantinovna de Russie et ses deux enfants occupèrent l'autre pièce.

 

 

Le matin du 14 juillet 1918, une voiture s'arrêta devant la maison, quatre hommes puissamment armés descendirent du véhicule et se présentèrent à la porte de la maison où logeaient le grand-duc, sa nièce, ses deux enfants et Alexandre Korochentzov. Les quatre hommes firent sortir Dimitri Constantinovitch de Russie de la maison et l'emmenèrent dans un petit village où ils seraient plus à l'aise pour le surveiller.

 

Le grand-duc Georges Mikhaïlovitch de Russie écrivit à son épouse exilée en Angleterre : « Nous étions chacun dans une cellule, plus tard, nous fumes rejoints par Dimitri. Je l'ai vu arriver à travers les barreaux de fer de ma fenêtre. J'ai été frappé par sa triste expression. Les premières vingt-quatre heures ont été dures, mais, heureusement, par la suite ils nous ont permis d'avoir nos lits de camp et également nos vêtements. Dans la prison il n'y a personne, sauf nous trois ».

L'article en entier :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Dimitri_Constantinovitch_de_Russie



22/08/2010
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres