Korotchenzov

KIEV A TRAITÉ DE TERRORISTES LES PARTISANS DE LA FÉDÉRALISATION DE L'UKRAINE

Et sur les ondes de la radio suisse romande, on parle du peuple de ces villes qui refuse le nouveau gouvernement fantoche de Kiev comme de terroristes ! C'est couru d'avance : Si tu résiste, tu es étiqueté "terroriste" !! Regarder les mamies ! Voilà le visage de la terreur....

Kiev a traité de terroristes les partisans de la fédéralisation de l'Ukraine

Par La Voix de la Russie | Dans une série de localités dans l'Est de l'Ukraine, il y a eu des cas de prise des bâtiments administratifs. L’attention est focalisée, avant tout, sur les événements dans la ville de Slaviansk, dont le maire a exprimé le soutien aux membres du mouvement de protestation. À titre de contre-mesure, le chef du Ministère de l’Intérieur Arsèn Avakov a annoncé la tenue de l'opération antiterroriste à Slaviansk.

 

Sur sa page dans le Facebook, il a annoncé qu’on mettrait de l'ordre à Slaviansk en régime de l'opération antiterroriste. En même temps, les témoins oculaires communiquent que les hélicoptères patrouillent le ciel sur la ville, les tirs se font entendre, et les véhicules blindés s’acheminent vers la ville.

 

Aux approches de la ville, les adversaires du nouveau pouvoir ukrainien ont érigé des barricades pour ne pas permettre la pénétration des agents de sécurité nationale à Slaviansk. Le directeur de l'Institut de la planification stratégique et de la prévision Alexandre Gousev commente cette situation.

 

La décision sur la tenue de l'opération antiterroriste, comme nous le savons, était prise. Mais contre qui est- elle organisée ? Il ne s’agit pas de terroristes! Quelle opération antiterroriste ? Ce sont tout simplement des gens qui expriment leur protestation. Ils ne veulent plus vivre dans un État fasciste. C'est pourquoi, même le terme « opération antiterroriste », c'est-à-dire dirigée contre les terroristes, est déplacé. Parce que ce ne sont pas des terroristes, mais de simples citoyens de l'Ukraine.

Avakov a communiqué dans les réseaux sociaux qu’il avait déjà les premières victimes de part et d'autre. « Il y a des morts et des blessés de part et d'autre. De notre part - l'officier de la Sécurité nationale de l’Ukraine. Il y a, en plus, 5 blessés », - a écrit le ministre. En outre, l’information circule que le maire de la ville Nelly Chtepa l’aurait quittée. Cependant, à la veille, elle avait déclaré qu’elle comprenait les exigences des gens ayant occupé le bâtiment de la police et de l'administration à Slaviansk.

 

Je connais beaucoup de gens, ce sont nos gens. Et ils avancent aujourd'hui leurs exigences sur la tenue du référendum. Nous sommes d'accord avec eux, je ne peux même pas les contredire. Aujourd'hui ces gens qui sont venus, ils sont venus chez nous paisiblement. Ils n'ont pas d'agression contre nous. La milice de Donetsk n’est pas contre eux, elle est avec le peuple, les gens qui sont venus. Nous sommes un peuple paisible, les frères n'iront pas se battre contre leurs frères.

La situation en Ukraine était examinée par les chefs des départements de politique extérieure de la Russie et des États-Unis - Sergei Lavrov et John Kerry. La partie russe a déclaré l'arrêt possible des négociations quadrilatérales fixées pour le 17 avril au cas où Kiev appliquerait la force contre les manifestants dans la région de Donetsk. En réponse, le secrétaire d'État Kerry a exprimé aussi des accusations. D'après lui, Moscou provoque exprès les désordres et les humeurs séparatistes dans le sud-est de l'Ukraine.
Lire la suite: http://french.ruvr.ru/2014_04_13/Kiev-a-traite-de-terroristes-les-partisans-de-la-federalisation-de-lUkraine-2805/



13/04/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres