Korotchenzov

L’armée ukrainienne utiliserait des crématoriums mobiles pour masquer ses pertes dans l'Est

mercredi 28 janvier 2015

Source: medias-presse.info

https://www.youtube.com/watch?v=D6L0jiMloO8

MPI - 38 - 01 - crématorium -Une guerre se gagne à la fois sur le terrain et dans les têtes, spécialement dans les têtes des perdants.
Sur le terrain, les forces séparatistes du Donbass sont en train de gagner. Les troupes ukrainiennes ont été décramponnées de l’aéroport de Donetsk, ce qui augure de nouveaux reculs. Il semblerait que la poche autour des 8 000 Ukrainiens de Debaltsevo soit refermée, ce qui veut dire que le siège a commencé et que cette poche ne peut plus recevoir ni médication ni munitions nouvelles. 


A la vitesse où les choses évoluent, on peut se demander si les troupes ukrainiennes ne seront pas refoulées hors du territoire du Donbass dans les prochains jours, ou au plus tard dans les prochaines semaines. On peut également écouter l’analyse de Xavier Moreau sur la situation en dehors du Donbass.


Le succès des forces séparatistes tient principalement à deux choses : (1) elles se battent pour leur propre terre, leurs propres villes et villages, alors que les troupes ukrainiennes sont venues pour les en chasser, (2) les séparatistes sont économes de la vie de leurs soldats, alors que les pertes des troupes ukrainiennes sont environ 10 fois supérieures. Cela aboutit à une situation où les forces séparatistes sont de plus en plus aguerries et entraînées, face à des recrues ukrainiennes mal formées et mal commandées.

La guerre se gagne aussi dans les têtes. Quoi que dise la propagande de guerre des médias officiels, les Ukrainiens qui refusent l’enrôlement général décidé par Kiev fuient majoritairement en Russie. Autrement dit, les gens se réfugient précisément dans le pays que la propagande présente comme l’ennemi. Cherchez l’erreur. La loi russe actuelle ne permet pas à un ressortissant ukrainien de rester en Russie plus de 30 jours, mais il semblerait que Poutine ait l’intention d’autoriser des séjours plus longs à certaines catégories de population (par exemple les hommes entre 15 et 45 ans) pour assécher la conscription en Ukraine.


La République séparatiste de Donetsk a décidé de façon assez habile de libérer certains prisonniers et de faire venir les parents des prisonniers et en particulier leurs mères à Donetsk même. Il semble que l’administration de Donetsk reçoit de nombreux coups de téléphones de parents ukrainiens en quête de nouvelles de leurs enfants prisonniers. On peut imaginer les ravages que ce genre d’appels peut provoquer sur la motivation à faire la guerre dans l’ouest de l’Ukraine, d’où viennent la plupart des recrues.


Le 23 janvier 2015, Aleksandr Zaharchenko, 1er ministre de République séparatiste de Donetsk et, de facto, chef de guerre, a reçu à Donetsk Liudmila Anatoliyevna, mère d’un soldat ukrainien capturé lors de la chute de l’aéroport de Donetsk. La vidéo est consultable avec sous-titres anglais ici.


Ce soldat a déjà été présenté dans une conférence de presse consultable ici


La vidéo contient différentes informations :

- entre le 13 et le 19 janvier 2015, les pertes ukrainiennes autour de Donetsk ont été de 962 morts, 1279 blessés, et 476 MIA (missing-in-action, disparus au combat). Le chiffre se base sur les interceptions de communications radio faites par les séparatistes.


- l’armée ukrainienne utilise 3 crématoriums mobiles de fabrication allemande pour brûler les corps des soldats morts. En fait, les soldats réputés disparus sont incinérés. Ce fait avait déjà été signalé en août 2014 par des Ukrainiens, qui dénonçaient une façon de masquer les pertes subies.


- à t=3 mn, il faut noter que la cérémonie orthodoxe concerne des cercueils contenant des soldats ukrainiens.


A la fin de la vidéo, Aleksandr Zaharchenko décrit les mobiles politiques de cette guerre civile entre Ukrainiens, à savoir le fait que le Donbass a refusé de se soumettre au coup d’état à Kiev et que Kiev a lancé une offensive d’épuration ethnique dans le Donbass. On aura noté qu’une partie de la vidéo n’est pas en russe mais en ukrainien.


Dans une autre vidéo à partir de t=3mn, Aleksandr Zaharchenko précise que les 3 crématoriums mobiles des troupes ukrainiennes sont de fabrication allemande et sont implantés à proximité d’Izyoum, sur la route qui mène de Slaviansk à Kharkov.



28/01/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres