Korotchenzov

Le retour des cloches de la cathédrale Saint-Isaac de St-Pétersbourg

Le retour des cloches de la cathédrale Saint-Isaac de St-Pétersbourg

14.12.2012, 16:14, heure de Moscou
Imprimer l'article Recommander à un ami Ajouter au blog

Исаакиевский собор Санкт-Петербург

 
Photo: RIA Novosti

La première des onze cloches de la cathédrale Saint-Isaac de Saint-Pétersbourg est de retour après 80 années d’absence. D’un poids de plus de 10 tonnes la cloche a été fondue à Voronej selon les techniques anciennes spécialement pour la plus grande cathédrale de Russie et d’Europe.

On dit qu’au début du XXème siècle on entendait le son des cloches de Saint-Isaac à plusieurs dizaines de kilomètres de Saint-Pétersbourg. Dans les années 1930 toutes les cloches ont été détruites par les autorités soviétiques qui ont toutefois épargné le bâtiment construit en 1840 par l’architecte français Auguste Ricard de Montferrand. « Nous avons décidé de réparer cette erreur en restituant ses cloches à la cathédrale », a expliqué à La Voix de la Russie Vitaly Bourov, directeur du musée « Cathédrale Saint-Isaac ».

 

« Nous avons pris la décision de ne pas recréer la plus grande cloche, celle qui pèse 30 tonnes. Elle sera impossible à remonter sur le clocher qui ne supportera un tel poids. Nous avons choisi de commencer par la deuxième cloche la plus lourde. Celle-ci pèse 10 tonnes et a été recréée avec l’aide des dessins, des plans et des vieilles photos des cloches de la cathédrale ».


La dernière étape est de remonter la cloche. Cette opération pourra prendre plusieurs jours, a précisé Sergueï Chabanov, ingénieur en chef de la société « Ladoga », chargée des travaux.

« Ce n’est pas la première fois que nous réalisons le montage de cloches. Nous l’avons déjà fait pour le monastère de Valaam. Le poids total des cloches était alors de 16 tonnes. Nos ingénieurs ont donc mis au point des techniques spéciales de montage des pièces de tel poids ».


La cathédrale Saint-Isaac de Saint-Pétersbourg a le statut de musée national mais les offices religieux y sont quand même célébrés les jours de fête avec l’autorisation de la direction du musée. T



21/12/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres