1-a-security-guard-stands-in-front-of-a-diorama-during-a-government-organized-exhibition-in-beijing_80

 

Le vrai risque n’est pas l’Ukraine et la guerre en Europe mais la Chine et la guerre en Asie ! ParPierre Leconte

Les États-membres de l’UE se faisant une fois de plus manipuler par les USA, qui sont les vrais auteurs du coup d’Etat de Kiev (dans lequel la Russie n’a pas de responsabilité) visant à faire entrer l’Ukraine dans l’OTAN et dans l’UE (via un accord d’association dans un premier temps), en particulier le sénateur John McCain et la sous-secrétaire d’Etat US Victoria Nuland agitant la foule place Maidan, pour installer la flotte US à Sébastopol et encercler un peu plus la Russie, sont tombés sur l’obstacle Poutine.

Au sujet de V. Nuland, Wikipédia écrit: “Elle superviseles manifestations pro-européennes en Ukraine (à partir de novembre 2013).

Elle admet devant l’US Ukraine Foundation que les USA ont utilisé plus de 5 milliards de dollars pour « développer la démocratie » en Ukraine.

Le 6 février 2014, une conversation téléphonique qu’elle avait eue avec l’ambassadeur des États-Unis à Kiev apparaît sur YouTube.

Elle y insulte l’UE et donne des instructions pour composer le nouveau gouvernement ukrainien. Après avoir d’abord nié, elle présente des excuses à l’Union européenne, mais pas aux Ukrainiens”...

 

Lequel Poutine est finalement parvenu sans effusion de sang à renverser la situation en récupérant la Crimée historiquement russe avec l’accord ultra majoritaire de sa population donc démocratiquement.

Les Hollande et autres Merkel, au lieu de jeter de l’huile sur le feu, devraient maintenant s’entendre avec Poutine pour faire baisser la tension avec la Russie, qui ne pourra qu’être défavorable à l’UE, mais aussi explorer les voies d’un large accord de coopération entre les deux ensembles, dont ils ont besoin compte tenu de leur complémentarité et de leur appartenance à la même civilisation.

Pour cela, les États-membres de l’UE doivent sortir de l’OTAN et renvoyer les troupes US encore sur leur sol, comme l’avait fait de Gaulle en son temps pour la France, mais aussi cesser la négociation du Traité de libre-échange transatlantique avec les USA et en ouvrir une avec la Russie pour la faire basculer dans une entente avec l’UE plutôt que de la pousser à s’accorder avec la Chine.

http://rt.com/news/mistake-fixed-crimea-gorbachev-422/

-

http://www.atlantico.fr/decryptage/petit-historique-erreurs-europe-depuis-fin-guerre-froide-et-comment-russie-fait-payer-aujourd-hui-philippe-moreau-desfarges-phil-1016173.html

-

http://www.moneynews.com/StreetTalk/Soros-sanctions-Putin-Animal/2014/03/20/id/560816/