Korotchenzov

Les américains débarquent en Ukraine !

Le Pentagone confirme le déploiement imminent 
de troupes américaines à Kiev

Nous y voilà ! :

Attiré dans les rets de l'OTAN par le miroir aux alouettes de la société de consommation prônée par l'Union Européenne, l'Ukraine s'est retrouvée piégée selon un schéma devenu classique de la stratégie de préemption menée par le Nouvel Ordre Mondial :

1 : SUBVERSION - Des actions de soutien auprès de l'opposition menées par des ONG

2 : COUP D’ÉTAT - Une révolution dirigée réalisant brutalement un changement de régime

3 : DÉPENDANCE - Un programme d'aide économique avec des prêts endettant le pays

4 : OCCUPATION - Un programme d'assistance technique puis de soutien militaire,

5 : SOUMISSION - Une intégration progressive à l'OTAN et l'installation de bases américaines

Concernant l'Ukraine nous sommes actuellement entre les phases 4 et 5 du programme de préemption mené par les USA et l'UE à Kiev. Mais cette fois la stratégie des néo-conservateurs étasuniens risquent de connaître un développement plus dramatique du fait de la situation dans le Sud Est  du pays : 

En effet, le déploiement de troupes dans la région de Kiev, en dehors de la mission annoncée (formation d'unités ukrainiennes) ressemblent beaucoup à une force de maintien de l'ordre destinée à consolider par sa présence un gouvernement menacé par la contre-offensive des séparatistes et les menaces des radicaux.

Ce déploiement des forces américaines s'est réalisé "en douceur" depuis le Maïdan : 

- Soutien des agences américaines aux manifestants et forte probabilité concernant les snipers

- Coopération et installation des services de la CIA auprès des ministères ukrainiens (SBU notamment )

- Assistance technique en accompagnement de livraisons de matériel militaire

- Soutien logistique pour le transport des moyens de l'armée ukrainienne

Pour passer à la phase active et opérationnelle d'une intervention américaine rapide il fallait :

- Donner les pleins pouvoirs de décision au seul Président Obama.

- Sortir l'Ukraine de son statut "hors bloc" et l'intégrer dans les pays "non intégrés alliés de l'OTAN"

- Convaincre l'opinion par une propagande de guerre que la résistance des séparatistes est une agression russe

Ces trois conditions sont aujourd'hui remplies et le Monde est désormais assis sur un baril de poudre...

Car, si ces forces américaines, dont la présence est déjà une provocation belliciste vis à vis de Moscou, étaient engagées directement dans des opérations de combat ou de maintien de l'ordre, cette intervention serait une violation particulièrement grave du droit international et pourrait légitimement être interprétée, comme une agression militaire inadmissible aux frontières et contre les intérêts de la Fédération de Russie.  


Jamais depuis la seconde guerre mondiale, le monde n'a été aussi proche d'une déflagration mondiale...

 

Erwan Caste

Attention message important ! :
Le Pentagone a confirmé que les troupes des États-Unis d'Amérique 
seront utilisées au printemps en Ukraine

(Traduction automatique corrigée)

Publié le 23 janvier 2015 sur le site allemand "WISSEN IST MACHT", le lien : ICI

Par Jörg H.Ausland

Un nombre inconnu de soldats sera déployé à des fins de formation à Lviv, plus de soldats suivront et se rapprocheront vers le front.

Le commandant en chef des États-Unis d'Amérique en Europe, le général Ben Hodges a visité aujourd'hui l'Ukraine, tandis que des responsables du Pentagone ont confirmé leur intention d'envoyer des soldats pour une "opération de formation" au printemps à venir dans l'Ukraine déchirée par la guerre.

Les fonctionnaires disent que l'effectif n'a pas encore été déterminé, et que les soldats feront partie d'un effort visant à renforcer "l'état de droit" dans le pays.

Ils comptent apporter l'«état de droit » en soutenant les conscrits de l'armée ukrainienne, et leur permettre de maîtriser les rebelles dans l'Est du Pays. Ces derniers ont exigé des réformes après que le nouveau gouvernement ait imposé une série de restrictions strictes sur les régions Est habitées par les Russes ethniques.

Les plans provisoires prévoient de déployer les soldats américains dans la région de Lviv, loin des combats, à l'Ouest de l'Ukraine afin d'empêcher les forces des États-Unis d'Amérique d'être directement impliquées dans la guerre civile du pays, mais les responsables du Pentagone admettent qu'il ne s'agit que de la "première étape concernant la formation continue ", ce qui signifie que plus d'opérations pourraient être effectuées, et déployer des troupes près du front.

Source 1, le lien ici : Antiwar.com

Source 2, le lien ici : Defensenews.com

 

Le Général Ben Hodges Commandant en Chef des forces américaines en Europe
WASHINGTON - Des soldats américains seront déployés en Ukraine au printemps pour amorcer la formation à quatre compagnies de la garde nationale ukrainienne, a déclaré le chef de l'armée américaine européenne, le général Ben Hodges lors de sa première visite à Kiev mercredi (21 janvier 2015).
 
L'effectif des troupes qui seront stationnées sur le terrain de manœuvres de Yavoriv  près de la ville de Lviv - qui est à environ 40 miles de la frontière polonaise - est encore, cependant, a déterminer.
 
L'effort de formation américain intervient dans le cadre d'une initiative du Département d'État des États-Unis "pour aider l'Ukraine à renforcer ses capacités d'application de la loi de procéder à la défense intérieure, et de maintenir la règle de droit", a déclaré la porte-parole du Pentagone le lieutenant-colonel des renseignements militaires, Vanessa Hillman.
Après la rencontre avec le Chef d'Etat Major ukrainien, le général Anatoliy Pushnyakov et le commandant en second de la garde Nationale le Lieutenant Général Oleksandr Kryvyenko,  le général Ben Hodges, lors de sa visite à Kiev, a dit être impressionné par la volonté des deux dirigeants militaires et civils  pour changer et améliorer le territoire"
La formation a été demandée par le gouvernement ukrainien, "parce qu'ils travaillent à réformer sa police et à établir leur Garde nationale nouvellement formé," a précisé la porte parole Hillman Le financement de l'opération par le Fonds de prévoyance Global Security (GSCF) a été autorisé par la Congrès américain. Ce Fonds qui a été demandé par l'administration d'Obama dans le budget de l'exercice 2015 est destiné à aider les forces armées des alliés du monde entier pour leur formation et leur équipement.
 
La mission de la formation a fait l'objet de beaucoup de discussions parmi les décideurs politiques américains depuis des mois, et les États-Unis ont déjà fourni 19 millions de dollars aider à construire la Garde nationale ukrainienne.
 
"Nous sommes très ouverts à l'idée que la première étape dans la formation de l'armée ukrainienne" a déclaré Derek Chollet, ancien secrétaire adjoint à la défense pour les affaires de sécurité internationales,  juste avant son départ de Pentagone le 17 Janvier..
 
Il s'est empressé d'ajouter qu'il ne prévoit pas que cette mission d'enseignement "nécessitera une importante présence américaine."
 
La mission intervient à un moment d'inquiétude croissante dans les régions de l'Est ou une agression russe est dénoncée dans la région, dans le cadre des combats autour de la ville de Donetsk entre les forces gouvernementales et séparatiste soutenu par la Russie.
Réunis à Davos ce mercredi, le président ukrainien Petro Porochenko a accusé la Russie d'avoir envoyé 9000 soldats dans la partie orientale de son pays pour soutenir les rebelles, un argument que les responsables de l'OTAN ont soutenu, mais sans pouvoir selon leurs propres estimations fournir une évaluation de l'effectif des forces russes engagées dans le pays.
 
Derek Chollet a dit que les incursions militaires russes dans la Crimée et dans l'Est de l'Ukraine ont redéfini l'attention des Américains dans leur stratégie après une décennie pour lutter contre deux guerres au Moyen-Orient.
 
Sur le site officiel de la Maison Blanche le secrétaire de presse a confirmé que c'est un fait que les États-Unis travaillent en Ukraine pour aider cette dernière face à l'annexion de la Crimée par la Russie et à son soutien aux séparatistes pour déstabiliser l'est de l'Ukraine. Il sagit d'assurer, de renforcer et maintenir son intégrité territoriale et sa souveraineté. Le président Obama a approuvé depuis le début de Mars, plus de 23 millions de dollars du budget supplémentaire de la défense ont  fourni un soutien en matière de sécurité pour l'Ukraine.
 
Source 3, le lien ici : SITE DE LA MAISON BLANCHE
__________
 
Conférence de presse du Général Ben Hodges concernant l'Ukraine
 le 21 janvier 2015
 
Source : Russia Today,  voir le lien ci dessous
 Source de l'article 
- SITE "WISSEN IST MACHT", le lien : ICI

Autres articles sur le sujet
- Site "RUSSIA TODAY" , le lien : ICI 


03/03/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres