Korotchenzov

Les débuts de Nestlé

Histoire

Article détaillé : Histoire de Nestlé.

Les débuts de Nestlé

À partir de 1874, Henri Nestlé, à près de 60 ans, se met à la recherche d'un acquéreur pour reprendre son entreprise. Celle-ci est rachetée, après des négociations hésitantes, au prix de 1 million de francs suisses, par les 3 associés Jules Monnerat (1820-1898), syndic de Vevey et ancien député, Pierre-Samuel Roussy, meunier et fournisseur de Henri Nestlé, et Gustave Marquis, neveu de Jules Monnerat et propriétaire au Châtelard sur Montreux.

 

Pierre-Samuel Roussy qui conduit les négociations avec Henri Neslté offre à ce dernier, pour conclure la transaction, un équipage à six chevaux blancs qui par son luxe, restera longtemps dans la mémoire des habitants de la région. Les œillères des chevaux portent déjà l'insigne qui sera plus tard le logo de Nestlé.

 

 C'est le 8 mars 1875 que la société anonyme Nestlé est constituée avec pour administrateurs Jules Monnerat, Pierre-Samuel Roussy et Gustave Marquis, sous la nouvelle raison sociale « Farine Lactée Henri Nestlé ». Henri Nestlé a cédé aux trois associés non seulement ses installations et sa clientèle, mais également son nom qui est devenu leur propriété commerciale, ainsi que le procédé de fabrication et tous les brevets d'invention délivrés à Henri Nestlé par divers pays, sa signature commerciale et sa correspondance médicale. La signature de la transaction se fit comme le voulait la loi vaudoise de l'époque, en présence de deux témoins dont l'un fut Daniel Peter qui deviendra par la suite célèbre avec l'invention du chocolat au lait.

 

Jules Monnerat s'occupe de la partie commerciale, Pierre-Samuel Roussy prend la direction de la fabrication des produits et Gustave Marquis s'occupe des achats de lait. Très vite, la société connait une croissance considérable au point que plus de 500 000 boîtes de farine lactées sont vendues chaque années, non seulement en Suisse mais également en Allemagne, en France, en Angleterre, en Italie, en Belgique, aux Pays-Bas et aussi à New York, Melbourne et Buenos Aires.

 

Après la mort de Pierre-Samuel Roussy en 1880, son fils Émile-Louis Roussy également neveu par alliance de Jules Monnerat et père du médecin Gustave Roussy, devient administrateur de la société, puis par la suite, aux côtés de son oncle Jules Monnerat, président jusqu'en 1899, l'âme directrice de la société jusqu'en 1905. Émile-Louis Roussy présidera alors le Conseil d'administration de la société entre 1905 et 1920. A sa mort, son fils aîné Auguste Roussy, frère aîné de Gustave Roussy, lui succèdera à ce poste [3]

http://fr.wikipedia.org/wiki/Nestl%C3%A9?rel=nofollow

http://wapedia.mobi/fr/Nestl%C3%A9#1.



16/10/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres