Korotchenzov

Rapport de situation de Donetsk : Les FAU préparent des provocations sanglantes sous le nez de l'OSCE

 - 23 avril 2016

« La situation dans la République populaire de Donetsk reste compliquée et tendueDurant la journée écoulée, le territoire de la République a été bombardé 296 fois au cours de 22 violations du cessez-le-feu» a rapporté samedi le commandant en second de l'armée de Donetsk Edouard Bassourine en soulignant que « le génocide de la population du Donbass est mené par les autorités ukrainiennes non seulement en bombardant massivement les zones résidentielles avec des armes lourdes, mais aussi en déconnectant les infrastructures vitales» En outre, d'après le commandant en second, à présent « les punisseurs préparent un bombardement de leurs localités afin de le présenter comme une agression de la part des Forces Armées de la RPD ».

 

« Au total, l'ennemi a tiré 190 obus de mortier d'un calibre de 82 mm et 120 mm. En outre, l'ennemi a utilisé des véhicules de combat d'infanterie, différents types de lance-grenades et des armes légères.

Toutes les informations sur les violations des accords de Minsk ont été transmises aux représentants du CCCC et de la mission de l'OSCE.

Les bombardements les plus intenses effectués avec des armes lourdes prohibées par les accords de Minsk ont été menés contre les localités suivantes : Zaïtsevo, Gorlovka, Shirokaya Balka, Yasinovataya, Kroutaya Balka, Vasiliyevka, Dokouchaevsk, Yasnoye, Panteleimonovka, Sakhanka, et le district de Petrovsky à Donetsk. Les ordres de bombarder le territoire de la République ont été donnés par les criminels de guerre bien connus suivants : Sokolov, Krasilnikov, Shaptala et Melnik.

En outre, la partie ukrainienne a mené une autre diversion contre la population civile du Donbass. Sans en expliquer les raisons, les autorités ukrainiennes locales ont unilatéralement coupé l'approvisionnement en gaz de la localité de Pervomaiskoye. Nous avons essayé de prendre contact avec la partie ukrainienne, mais nous n'avons jamais réussi à obtenir la moindre explication claire. Nous considérons cet acte des autorités ukrainiennes comme un crime contre les civils.

Le génocide de la population du Donbass est mené par les autorités ukrainiennes non seulement en bombardant massivement les zones résidentielles avec des armes lourdes, mais aussi en déconnectant les infrastructures vitales. Actuellement sont privées de gaz des infrastructures sociales comme l'hôpital général de la ville de Pervomaisk, plus de 30 institutions scolaires et pré-scolaires et d'autres infrastructures sociales. Toutes ces actions des punisseurs visent à faire souffrir les gens qui continuent juste de résister aux marionnettes américaines au pouvoir à Kiev et qui agissent contre le peuple ukrainien.

Les services de renseignement de la république populaire de Donetsk continuent d'enregistrer la concentration de forces et de moyens tout le long de la ligne de contact :
Au Nord-Est d'Avdeyevka (à 1 km de la ligne de contact) a été enregistré un peloton avec des lance-roquettes multiples BM-21 « Grad » prêts à être utilisés sur les positions ;
À Pravdovka (à 18,5 km de la ligne de contact) ont été enregistrés huit chars d'assaut ;
À Dobrovoliye (à 24 km de la ligne de contact) ont été enregistrés sept chars d'assaut ;
À Rybinskoye (à 19 km de la ligne de contact) ont été enregistrés huit véhicules de combat d'infanterie ;
À Krasnogorovka (à 3 km de la ligne de contact) ont été enregistrés sept véhicules de combat d'infanterie ;
À Maryinka (à 1 km de la ligne de contact) ont été enregistrés deux véhicules de transport de troupes blindéset 12 MTL-B ;
À Yelizavetovka (à 18 km de la ligne de contact) ont été enregistrés 13 véhicules de transport de troupes blindéset deux MTL-B.

Ces faits montrent les intentions des autorités ukrainiennes de continuer le bombardement des localités de la RPD. De plus, nos services de renseignement ont enregistré la préparation d'une grave provocation par les FAU. Nous ne pouvons pas exclure qu'elle sera dirigée contre la population civile sur le territoire occupé par les FAU. Cela est lié au fait qu'un grand nombre d'armes interdites par les accords de Minsk sont déployées au plus près de la ligne de contact. En fait, les punisseurs préparent un bombardement de leurs localités pour le présenter comme une agression de la part des Forces Armées de la RPD. En particulier, nous sommes particulièrement inquiets de la présence de nombreux systèmes de lance-roquettes multiples des FAU près de la ligne de contact aux environs d'Avdeyevka.

Nous attirons l'attention des représentants de la mission de l'OSCE sur ces faitsUne provocation sanglante des FAU se prépare juste sous votre nezLes civils risquent de souffrir de votre inaction !Prenez des mesures immédiates pour identifier les armes interdites et empêcher leur utilisation par l'armée ukrainienne» a indiqué Bassourine.

 

Commandant en second Edouard Bassourine, traduction officielle depuis l'anglais par Úlfdís Haraldsdóttir

Agence DONi News



24/04/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres