Korotchenzov

UKRAINE. IOULIA TIMOCHENKO: "IL EST TEMPS DE PRENDRE DES ARMES ET DE TUER CES MAUDITS RUSSES"

UKRAINE. Ioulia Timochenko confirme en partie ses propos sur la Russie

Publié le mar 25, 2014 @ 15:31

29

La facho et xénophobe Ioulia Timochenko a estimé mardi être écoutée par le FSB, les services spéciaux russes, après la publication sur YouTube d’un enregistrement de SES propos privés. L’égérie de la Révolution orange, après sa prose morbide et mortifère à caractère violemment anti-russe, se rebiffe.

 

Souvenez-vous, on y entend Ioulia Timochenko déclarer à l’attention de Vladimir Poutine: "Je suis même prête à prendre une kalachnikov pour lui tirer une balle dans la tête".

 

Ah, ah ! Ce sont des gens comme ça, des criminels, que l’Occident aime bien et protège aussi bien en Ukraine qu’en Syrie. D’ailleurs, tout va mal au sein des putschistes, avec la démission aujourd’hui du ministre de la Défense, Igor Tenioukh, sans oublier la mort de l’autre facho, Alexandre Mouzitchko, leader du mouvement d’extrême-droite d’inspiration nazie PraviySektor "Secteur droite".

 

Honteuse et confuse, Ioulia Timochenko a confirmé dans les grandes lignes sur Twitter l’authenticité des enregistrements. Elle a toutefois nié avoir exigé l’utilisation d’armes nucléaires contre la minorité russe en Ukraine dans cette conversation du 18 mars, jour de la signature de Poutine au Traité d’annexion de la Crimée à la Russie. L’égérie de la révolution attribue ces propos à un montage dont elle a accusé le FSB. Mort de rire ! Et dire qu’elle risque d’être candidate aux présidentielles usurpées ukrainiennes de mai prochain…

 

Pour rappel, voici la conversation téléphonique de la "Princesse" : 

UKRAINE. Ioulia Timochenko: "Il est temps de prendre des armes et de tuer ces maudits Russes"

Publié le mar 24, 2014 @ 20:44

Ioulia Timochenko.

Ioulia Timochenko.

Alors qu’une fuite en avant de l’Occident se poursuit, avec l’annulation du G8 qui devait avoir lieu à Sotchi -faiblesse supplémentaire des soutiens des nazis ukrainiens-, c’est vers Kiev qu’une autre information arrive.

Il ne s’agit pas du retrait des troupes ukrainiennes de Crimée, avec bien sûr plus de la moitié qui ont fait allegéance à la Russie, mais de Ioulia Timochenko, la nazie en chef et escroc. 

 

Une conversation de la petite nazie Ioulia Timochenko, voleuse à ses heures, montre le vrai visage de ces meurtriers qui ne font que la volonté des tueurs de Washington…

Ecoutez:

 



25/03/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres