ALERTE INFO. Printemps russe: Slaviansk, ou l’histoire abracadantesque d’un grand bluff

Publié le avr 13, 2014 @ 23:40

Par Alexandre Sivov

Forces pro-russe

SLAVIANSK, Ukraine - La soi-disant expédition punitive (anti-terroriste mon oeil !) organisée par Kiev à  Slaviansk s’est soldée par un échec cuisant. Après avoir essayé d’entrer dans la ville, les milices pro-Kiev ont préféré rester en périphérie de la ville où, elles ont tué quelques personnes. Dans les faits, rien, que du bluff. Les guerriers de l’apocalypse étaient sans cuirasse et n’ont pas osé s’aventurer dans le centre-ville. Les pro-russes occupent tous les sites stratégiques… 

Turchynov, le président par intérim de l’Ukraine avait déclaré que Kiev allait recruter des troupes dans chaque région du pays et enverra à l’Est de l’Ukraine ces dernières. Ce n’est que du bluff, pour qui connaît l’Ukraine, aux antipodes des discours convenus. En effet, le gros des troupes de l’Ukraine se compose de conscrits, principalement recrutés dans les régions orientales de l’Ukraine.

 

Vous pensez bien que ces derniers se rendront dans les régions de l’Est, chez eux donc,  pour se battre contre leurs propres compatriotes, voire leur famille et leurs amis ? C’est une équation impossible. Les dirigeants ukrainiens issus de Maïdan, s’ils le pensent, ils sont à côté de leurs pompes.

 

Des voix s’élèvent en Russie et demandent au Kremlin d’intervenir à Donetsk, Lougansk, Kharkiv et ailleurs. A propos de la "communauté internationale", à savoir la France, l’Allemagne, l’Angleterre et les Etats-Unis, ils les accusent d’être des criminels.