Publié le avr 20, 2014 @ 17:01

Vladimir

SLAVYANSK, Ukraine – Une fusillade mortelle a eu lieu dans cette ville de l’est de l’Ukraine ce dimanche. Ceci brise la fragile trêve de Pâques. La Russie s’est dite "scandalisée" avec ce retour de la violence dans l’ancienne république soviétique en crise. 

Trois militants pro-russes et un militant du Secteur droit ont été tués dans une fusillade à un barrage routier près de la ville  séparatiste de Slavyansk, a déclaré le chef  pro-russe, Vyatcheslav Ponomarev.

 

Vladimir, 20 ans, jeune pro-russe masqué qui était à la barricade a déclaré: "Quatre voitures sont arrivées à notre barrage vers 1h00 du matin. Nous voulions procéder à une vérification lorsqu’ils ont ouvert le feu sur nous avec des armes automatiques ". On peut comprendre que Kiev veut jouer le pourrissement, pour pousser les Etats-Unis à intervenir. Hélas, une très mauvaise idée car la Russie joue ici à domicile et les Etats-Unis ne peuvent rien.

 

Le jeune Vladimir a aussi précisé qu’il y avait environ 20 assaillants et confirmé les trois morts dans son camp. Les autres, en fuite, ont abandonné leurs voitures dans lesquelles ont a retrouvé le matériel des fascistes du Pravyi sector (Secteur droit), poulains de Kiev et de l’Occident.