d42976bbc0d24db3f2d3f48d46a3de7c_XL
Un destroyer lance-missiles américain se dirige vers la mer Noire, où il devrait arriver "d'ici une semaine" pour rassurer les alliés est-européens inquiets de l'intervention russe en Crimée, a-t-on appris lundi de sources concordantes. "Nous avons décidé d'envoyer un navire en mer Noire.
 
Il devrait arriver là-bas d'ici une semaine", a affirmé à la presse le colonel Steven Warren, un porte-parole du Pentagone, sans préciser le type de navire en question pour des questions de "sécurité opérationnelle".
 

Un responsable américain de la Défense a précisé à l'Agence France-Presse qu'il s'agissait du destroyer lance-missiles USS Donald-Cook. "La raison de ce déploiement est avant tout de rassurer nos alliés et partenaires dans la région", a expliqué le colonel Warren.

 

Une fois en mer Noire, le navire effectuera des manoeuvres navales et plusieurs escales dans des ports de pays alliés, mais aucune ne semble prévue dans un port ukrainien, selon le colonel Warren. Un autre destroyer américain, l'USS Truxtun, avait croisé en mer Noire depuis le début de la crise entre l'Ukraine et la Russie mais l'avait quittée le 21 mars.

 

 

Les Etats-Unis mettent des chasseurs de type F-16 à la disposition de la Roumanie dans l’objectif d’organiser des manœuvres communes.  

Selon l’agence de presse Fars citant Reuters, les Etats-Unis entendent mettre à la disposition de la Roumanie des chasseurs F-16 avant la fin du mois en cours. Cette décision a été prise dans le cadre d’un projet de manœuvres conjointes et sur fond de la crise en Ukraine.

Le ministre de la Défense de Roumanie a déclaré que les chasseurs F-16 seraient remis à la Roumanie car elle a un projet d’exercices militaires conjoints à long terme. Le mois dernier, un destroyer balistique, dirigé par les Etats-Unis, a participé à des manœuvres militaires conjointes, organisées par la Roumanie et la Bulgarie, dans la mer Noir. La zone de manœuvres était à des centaines de miles de la Crimée.

French.irib