Korotchenzov

Ukraine : « Un processus irréversible qui conduira à la désintégration complète du pays »

 

Vendredi 10 Avril 2015

Le Parlement ukrainien a voté hier la reconnaissance des combattants de l’OUN-UPA (Organisation des nationalistes ukrainiens – Armée insurrectionnelle ukrainienne) comme des libérateurs.

Il s’agit d’une erreur irréversible qui conduira à la désintégration complète du pays selon le Président de la République Populaire de Donetsk (DNR) Alexander Zakharchenko – article et traduction Nico Maury

Ukraine : "Un processus irréversible qui conduira à la désintégration complète du pays"
« Cette « loi » est une autre tentative pour brouiller la Russie et l’Ukraine. Une autre tentative pour faire des héros des combattants, ce n’est rien de plus qu’une farce. J’exprime mon dégoût et ma répulsion face à cet événement « historique ». Historique, car aujourd’hui, on peut dire que le fascisme est victorieux en Ukraine. Très vite, la majorité de la population de l’Ukraine va comprendre que ce pays n’est plus, les autorités ukrainiennes ont lancé un processus irréversible qui conduira à la désintégration complète du pays » déclare le Président Alexander Zakharchenko.

 

271 députés à la Rada ont adopté une loi sur « le statut juridique des participants dans la lutte pour l’indépendance ukrainienne au cour du XXe siècle ». Cette loi s’ajoute à l’interdiction de l’idéologie communiste.

 

L’UPA responsable de massacres de nombreux civils juifs et polonais pendant la guerre

Stepan Bandera, une des figures de ce nationalisme, c’est l’un des fondateurs de l’Armée insurrectionnelle ukrainienne (UPA) et dirigeant de l’Organisation des nationalistes ukrainiens (OUN), une organisation de « libération » de l’Ukraine dont le programme est clairement anti-polonais, anti-soviétique, et antisémite. Stepan Bandera est considéré par certains comme un ancien collaborateur des nazis. «L’influente organisation juive Centre Simon Wiesenthal a dénoncé l’attribution à titre posthume du titre d’Héros de l’Ukraine à Stepan Bandera, qualifiant ce dernier de collaborationniste nazi responsable du massacre de milliers de Juifs pendant la guerre de 1939-1945».

Portrait de Stepan Bandera
Portrait de Stepan Bandera
L’UPA est une armée de guérilla ukrainienne formée en octobre 1942, en Volhynie. Ses dirigeants ont été Dmytro Klyachkivskiy, Roman Choukhevytch (dès janvier 1944) et Stepan Bandera. Il s’agit de la branche militaire de l’Organisation des nationalistes ukrainiens (OUN). Son principal objectif était l’indépendance totale de l’Ukraine. L’UPA est responsable de massacres de nombreux civils juifs et polonais, notamment, à l’été 1943 lors des massacres des Polonais en Volhynie.

Pendant la seconde guerre mondiale, l’OUN travaillera avec la Gestapo pour réduire les poches de résistances soviétiques en Ukraine. C’est grâce au soutien actif de l’OUN que la division SS «Galicie» a pu être fondée, équipée. Selon la recherche, les membres de l’OUN-UPA sont responsables d’au moins un million de personnes, dont environ 200.000 Polonais.

L’UPA reçut de l’aide de la CIA et du renseignement britannique, bien que l’opération ait été dénoncée par Kim Philby. C’est seulement en 1947-1948 que la résistance de l’UPA fut suffisamment brisée pour permettre la mise en œuvre, par les Soviétiques, de la collectivisation à grande échelle dans l’ouest de l’Ukraine. Des raids sporadiques de l’UPA se poursuivirent jusqu’au milieu des années 1950, après la mort du général Roman Choukhevytch, qui fut tué dans une embuscade près de Lvov, en mars 1950.

Symboles de l'UPA

Symboles de l’UPA



14/04/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres